• (Je remonte cet article car la version du fichier a été améliorée afin de tenir compte des balises multiples au sein d'une même twictée, par exemple si il y a plusieurs mots outils. Le lien a été actualisé.)

     

    Afin de suivre les progrès de vos élèves, de votre classe au fil des twictées, voici un fichier tableur excel (version 0.62) qui pourra vous aider. (Et ici une version universelle pour tous les cycles)

    L’objectif est, pour chaque twictée, de récolter les réussites de la twictée initiale ainsi que ceux de la twictée de transfert. Le fichier compare ensuite ces réussites pour chaque élève et vous permet aussitôt de voir si un élève a progressé. Vous obtiendrez aussi la marge de progrès de votre classe pour chaque twictée.

    Enfin, en dernière page, deux graphiques vous permettront de voir l’évolution des réussites par balise au fil des twictées.

    En projet, pour une version ultérieure :

    -         -  Simplification du calcul de la moyenne en cas de balise multiple Fait. Il vous suffit d'indiquer dans la case blanche, sous le nom de la balise, le nombre d'occurrences.

    -          - Editition d’une fiche par élève avec ses graphiques afin d’avoir une meilleure lisibilité des progrès.

     

     

    Mode d’emploi du fichier :

    1.       Page paramètre

     

    Cette page vous permet de saisir 1 le nom de vos élèves ainsi que 2 le nom des twictées auxquelles votre classe participe.

    Pour suivre ses élèves de CP en Twictée

    1.       Page de saisie

    Le fonctionnement est le même pour chaque twictée.

    1 Pour chaque élève et pour chaque balise pointée dans la twictée, vous saisissez 0 si l’élève n’a pas respecté la balise ou 1 si il l’a respectée. Vous pouvez saisir une valeur supérieure à 1 si la même balise est réussie plusieurs fois dans la même twictée. Il y aura alors un ajustement à faire en page statistique.

    2 Vous obtenez ici le nombre de réussites pour chaque balise pour votre classe entière.

    3 Ici l’écart entre les réussites lors de la twictée initiale et lors de la twictée de transfert par élève. La case sera verte si l’élève s’est amélioré et rouge si ses progrès sont négatifs.

     

    4  Enfin, la marge de progrès de votre classe entière.

    Pour suivre ses élèves de CP en Twictée

    1.       La page statistique

    Voici les deux graphiques. Le graphique du haut reprend la progression par balise au fil des twictées. Pour une vision plus claire par balise, le second graphique reprend les balises une par une et montre leur évolution propre.

    Pour suivre ses élèves de CP en Twictée

     

    Si vous avez des twictées qui comprennent plusieurs fois la même balise (ici 3 fois la balise #majuscule sur la Twictée XXII), il est nécessaire d’ajuster manuellement la variable en mettant la formule entre parenthèses et en rajoutant la division par le nombre d’occurrence pour avoir la moyenne. Cela devrait être simplifié dans une prochaine version.

     

     


    1 commentaire
  • Longue, longue, longue interruption. 

    La fin d'année 2016-2017 a été riche en changements : participation au mouvement, obtention d'un poste dans une autre école, bouclage des tâches de direction pour mon successeur (je redeviens adjoint, ouf !), rangement de mon ancienne classe, déménagement, participation à Ludovia (un rêve qui se réalise !), démarrage d'une nouvelle année avec 5 nouveaux enseignants sur 9.

    Bref, même si je me suis senti très zen, il y avait du boulot !

    Je peux enfin me remettre devant le clavier pour un article qui me tenait à coeur : le bilan de ma première année en mode Twictée.

     Les débuts...

    Après mon inscription sur le site officiel de la Twictée, et mon ajout dans le fil Twictée sur Twitter, j'ai rapidement été pris en charge par une tutrice pour m'expliquer les principes de base de la Twictée, me donner des précisions sur le fonctionnement et m'initier à la formulation des twoutils, pierres angulaires du dispositif.

    Je l'avoue, j'étais quelque peu inquiet : qu'est-ce que mes CP allait bien pouvoir produire en début d'année ? Comment allait-il s'y retrouver ?

     Souhaitant suivre tout au long de cette année les progrès de ma classe, j'ai créé un outil de suivi simple reprenant chaque balise et le score de réussite à chaque twictée (article ici et ).

     

    Pour la première twictée, j'ai pu m'appuyer sur le travail des autres membres de la @superteamcp qui ont conçu un support pour les élèves. Cela a rendu l'exercice extrêmement plus facile :

     

    Cette trame a été conservée et améliorée tout au long de l'année. Le tableau de progrès a servi de document d'appui pour compléter l'outil de suivi jusqu'à en devenir un élément indissociable.

    J'ai pris beaucoup de temps pour cette première twictée afin de prendre mes marques et permettre à mes élèves de s'approprier le dispositif. Les échanges en DM avec les classes partenaires et ma tutrice m'ont permis de me sentir rassuré et d'offrir un cadre optimum à mes élèves.

    Ce qui m'a, dès cette twictée initiale, marqué, c'est la capacité du dispositif à amener les élèves à réfléchir sur leurs productions et à intégrer les améliorations attendues. Par exemple, entre le 1er et le 2nd épisode twictée de l'année, sur la balise #segmentation, ma classe de 21 élèves passe de 2 réussites à 15. Balise #majuscule, de 0 à 13.

    Si la première twictée peut inquiéter quant aux points à améliorer, les suivantes rassurent !!!

     

    Et tout au long de l'année...

    Ma classe a suivi les 7 épisodes #Twictée de l'année. 

    Aucune lassitude du côté des élèves, plutôt de l'enthousiasme à la présentation de chaque nouvelle session. Tous les élèves ont progressé, même ceux qui étaient le plus en difficulté. Pour ces derniers, des aménagements ont été organisés : travail sur quelques mots seulement ou sur une seule phrase des deux proposées, ciblage d'une voire deux balises, les décharger de la partie dictée pour les faire se concentrer sur l'étape repérage des erreurs et réalisation des twoutils, préparation accrue de la twictée à venir, ... Tout cela a permis que chaque élève, à un moment ou un autre, s'est trouvé en situation de réussite. Le tableau de progrès en fin d'épisode a renforcé ce sentiment puisque, sauf très rares exceptions, tous les élèves ont amélioré leur score entre la twictée initiale et la twictée transfert.

    Au-delà du dispositif, nous avons pu travailler sur l'espace en repérant où se situait chaque classe partenaire. Pas simple d'expliquer à des élèves de CP que les élèves de la classe de San Fransisco ne peuvent répondre à leurs messages car ils sont en train de dormir !

    Faute de vigilance quant au calendrier, l'un des épisodes s'est déroulé en interne. Chaque groupe d'élèves de la classe transmettant à un autre groupe sa twictée. Ensuite, chaque groupe miroir a présenté ses twoutils à son groupe scribe oralement, en se servant d'un support visuel au tableau. Cette épisode a été très intéressant car les argumentations ont pu être plus complètes que par un twoutil via Twitter. J'ai pu inviter les élèves à donner des exemples, développer leur explication.

     

    La logistique...

    Etant directeur, je n'avais ma classe que 3 jours complets par semaine. Si pour le déroulement même d'un épisode twictée cela n'a pas posé de réelles difficultés, le moindre obstacle a complexifié les choses. Heureusement que les échanges en DM avec des collègues compréhensifs ont "zénifié" ces situations panique !

    Pour l'envoi des twoutils, j'ai eu recours à l'application Adobe Spark qui est d'une facilité déconcertante. Pour rappel, cette application en ligne permet de mettre en voix une image en utilisant qu'un seul bouton pour l'élève. Mon organisation était la suivante :

    1- Les élèves réalisaient leurs twoutils sur des fiches plastifiées :

    2- J'installais une petite table dans le couloir et, pendant que le reste de la classe était sur un travail en autonomie, les élèves venaient mettre en voix leur twoutil. Pour cela j'avais au préalable enregistré les images dans adobe spark. L'élève n'avait plus qu'à s'enregistrer.

     

    3- Il ne me restais plus qu'à envoyer le twoutil avec la vidéo intégrée sur Twitter.

    Tout cela a pu être fait avec un seul Ipad mini pour la classe.

     

     

    Pour ce qui est de la réalisation des twoutils en eux-mêmes, étape quelque peu chronophage avec des CP, j'ai oscillé entre deux techniques. D'un côté, la technique de 1 groupe - 1 erreur - 1 twoutil. Chaque groupe réalise les twoutils du groupe scribe correspondant. Cette technique permet à chaque élève de s'approprier le dispositif et d'avoir l'opportunité de produire un twoutil. Mais on se retrouve avec x fois le même twoutil si plusieurs groupes ont fait la même erreur. De l'autre côté, la technique de la bourse aux twoutils : chaque groupe répertorie les twoutils à réaliser pour son groupe scribe, ensuite nous mettons en commun toutes les commandes de twoutils pour repérer les doublons, et enfin, les groupes prennent en charge la réalisation des twoutils nécessaires qui seront adressés aux groupes concernés. Il va sans dire que cette méthode allège considérablement le travail de réalisation et rédaction des twoutils sur Twitter. Surtout quand il y a de nombreuses erreurs.

     

     

     Le bilan...

    Voici les graphiques reprenant les progrès de ma classe sur une année de Twictée :

     Globalement, la classe est en progrès sur toutes les balises. Dans l'histogramme, les "chutes" de réussite s'expliquent le plus souvent par l'intégration d'une difficulté nouvelle dans la twictée. Par exemple, pour #majuscule, nom propre placé en milieu de phrases, ajout d'une 2ème phrase, ... Et, après cette difficulté nouvelle, la classe retrouve son score précédent et sa courbe de progression.

    Seule la balise #lettremanquante s'avère résistante. Cela est principalement lié au -e final qui reste difficile pour les élèves de CP.

     

    Et donc... Je repars pour une année de twictées !!!

    Je suis persuadé de l'efficacité du dispositif. D'autant plus que le pli de la justification a été très vite pris par les élèves. Cela s'est retrouvé dans d'autres domaines comme les mathématiques ou la découverte du monde. "Explique cela comme un twoutil" prenait sens pour les élèves. 

    De même, l'utilisation des balises a dépassé le cadre de la Twictée et s'est retrouvée en production d'écrits notamment comme outil de correction et d'amélioration.

    Cette année j'aurai un CP à plein temps. La Twictée ne sera que du bonheur !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires