• Voilà, le projet #motscroisés avec ma classe de CP vient de se terminer.

    Petit bilan donc !

    Tout d'abord, une petite carte mentale du projet :

    #motscroisés

     Je passe l'étape de l'utilisation de Twitter, de l'attitude responsable : cela a déjà été fait.

     

    1- La notion de Mots croisés et de définition

    Les mots croisés sont une activité que je pratique fréquemment en classe, soit en rituel le matin pour travailler un champs lexical et/ou la phonologie, soit en conclusion d'un album pour réinvestir le vocabulaire rencontré. Le site de BoutdeGomme en propose une multitude.

    Quand on aborde la notion de définition avec les élèves, ce qui est le plus difficile pour eux, c'est de se détacher des exemples ("Le féminin c'est par exemple une table"), et de l'emploi d'un mot ayant la même racine ("Mimer c'est quand tu mimes."). J'ai donc énormément insisté auprès d'eux sur ces deux écueils pour que cela devienne un point de vigilance.

    Ensuite, rituel du matin : trouver un mot d'après sa définition, inventer la définition d'un mot.

     

    2- L'élaboration de la grille

    Nous avons choisi notre école et son environnement géographique comme thème car l'objectif était de nous présenter aux Twittclasses qui suivent notre compte.

    Donc première étape : recensement du vocabulaire en attirant leur attention sur ce qui nous distingue d'autres écoles, d'autres régions.

    Seconde étape : tri ! Garder les mots qu'ils jugent pertinents.

    Troisième étape : constitution de petits groupes pour élaborer les définitions, avec la contrainte du nombre de caractères pour passer sur Twitter.

    Quatrième étape : présentation des définitions à la classe, amélioration et/ou validation.

    Cinquième étape : passage par une application en ligne pour réaliser la grille (ici par exemple mais il y en a d'autres).

     

    La grille

     

    3- Préparation de la diffusion sur Twitter

    Certaines définitions ne pouvant être résolues sans aide, nous avons cherché les documents à joindre à notre grille pour que les autres classes aient tous les éléments nécessaires. L'idée était de proposer plusieurs formes de documents pour diversifier les supports de lecture. 

    "en CP nous avons résolu vos mots en collectif, et effectivement, les documents indices et carte ont été utiles, nous y avons cherché les renseignements plusieurs fois, ce qui donnait l'avantage de fixer en mémoire les infos.

    C'était intéressant que tout ne soit pas dans le même document, ça nous donnait l'impression de mener l'enquête, et c'était motivant." @Jyaire

    Il y avait :

    - une carte de la Loire-Atlantique,

    indice1

    - une vue aérienne de l'école et de ses environs immédiats,

    indice2

    - et nous avons rédigé en groupe classe un petit texte présentant notre école et notre région en essayant de ne pas donner trop explicitement les réponses à nos définitions, ni donner des réponses qui sont dans les autres documents d'aide.

    indice3

     

     

    4- Et c'est parti sur Twitter !

    Voici donc le Storify de ce projet sur Twitter :  https://storify.com/CP_Sangueze/motscroises

    Les élèves ont adoré suivre les progrès des autres classes, chercher d'autres indices pour les aider.

     

    5- Pour la suite...

    Pour une seconde édition, voici les points qui seraient à améliorer :

    - anticiper les indices supplémentaires;

    - préparer des images, documents, qui iraient en illustration de la réponse trouvée;

    - mieux adapter le contenu au niveau des élèves des classes participantes;

    - élaborer le projet à plusieurs classes pour que les élèves soient à la fois créateurs d'une grille, mais aussi en situation d'en résoudre une;

    - travailler sur la forme des définitions (définitions sous forme de synonymes, de contraires, d'images mystères, ...) pour apporter des contraintes supplémentaires;

    - ...


    votre commentaire
  • Depuis la reprise du mois d'octobre, nous avons des tablettes dans l'école !

     

    Préambule

    9 tablettes Android prêtées par Canopé dans le cadre de l'abonnement école à leurs services. Trois des huit classes de l'école avaient déposé un projet et du coup, nous avons les tablettes jusqu'aux vacances de février.

    Déjà une période de passée. Donc voici un premier point sur cette expérience.

    Tout d'abord, le truc casse-pied qui gêne un peu la véritable expérimentation : il faut se partager les tablettes. Ce n'est pas insurmontable mais cela à plusieurs inconvénients :

    - les tablettes ne sont pas toujours disponibles donc nous n'avons parfois aucune tablette dans la classe

    - la gestion matérielle des tablettes à plusieurs classes... Ce n'est pas simple : rechargement des tablettes, manutention, identification des tablettes.

     Autre élément à prendre en compte : la capacité et la qualité de votre réseau wi-fi. J'ai quelques séances d'apprentissage de poésie qui ont planté car au bout de 5 tablettes connectées, le réseau ne suivait plus ! Donc je rêve d'un serveur local dans la classe, en wi-fi, avec lequel je pourrai continuer à utiliser les qr-code et, cerise sur le gâteau, que je pourrai aussi joindre de l'extérieur pour l'enrichir sans devoir être dans la classe. Si quelqu'un a une solution, je suis preneur.

    Heureusement, ce ne sont que quelques désagréments et, si nous avions des tablettes à demeure à l'école, nous trouverions des solutions. Là, il est vrai que nous voulons tous essayer et mettre en place le plus d'activités possibles.

     

    Les tablettes avec les CP

    Je passe sur la prise en mains ! Ils avaient l'habitude d'utiliser mes deux tablettes persos (Ipad Mini 2 + Xperia Z2 (qui vient de rendre l'âme suite à rencontre fracassante avec le carrelage)) donc aucun souci de ce côté-là.

    Je me demandais s'il me faudrait mettre en place un règlement d'utilisation mais, sur les conseils de la #TeamCP, j'ai attendu de voir s'il y en aurait la nécessité. Pas eu besoin : ils sont très responsables, font très attention. J'ai toujours récupéré les tablettes éteintes correctement, rangées. Je n'ai jamais vu un seul élève faire autre chose que ce qui était demandé. Néanmoins, il y a eu en amont un échange en classe sur les règles d'utilisation mais qui n'a pas été formalisé par un support écrit.

    • L'apprentissage des poésies

    Là encore, merci la #TeamCP. Le concept : les élèves ont un classeur en fond de classe contenant de nombreuses poésies. Ces poésies sont enrichies d'un qr-code qui leur permet d'écouter la poésie.

    Donc, l'élève emprunte une tablette et un casque, écoute les poésies qui l'intéressent. Une fois son choix fait, il colle la poésie dans son cahier et peut continuer à l'apprendre à son rythme.

    Afin d'en faire un travail coopératif, j'ai programmé des temps collectifs où les élèves apprenant une même poésie se regroupaient. Un élève devenait le "réciteur" et, en s'aidant de la tablette, aidait son groupe à apprendre la poésie. L'objectif étant que chaque groupe récite ensuite sa poésie à la classe et que chacun dans le groupe connaisse sa poésie.

    Le succès !!! Les élèves adorent. Certains me disent "Bonjour, je peux emprunter une tablette pour apprendre ma poésie" à peine passée la porte de la classe !

     

    • La TwittClasse

     Rebelote pour une année de Twittclasse. Cette année, pour lancer le projet, je m'appuie sur le rituel des 100 jours de classe. Chaque matin nous produisons une phrase contenant le nombre de jours de classe.

    Cette année, deux élèves sont responsables Twitter chaque semaine : charge à eux de recopier la phrase du jour dans une note réservée sur Evernote. Je la vérifie puis la publie sur le compte Twitter de la classe.

    Comme nous allons être très prochainement équipés d'un vidéo-projecteur, l'écriture de la phrase se fera directement en classe entière sur Evernote.

     

    • #écoleidéale

    Pour notre projet de classe avec le REFER (ici), les élèves étaient invités, après un travail collectif, à proposer chacun une phrase sur leur école idéale et à l'illustrer. Tablette Android oblige, nous n'avons pas pu utiliser Adobe Voice pour mettre leur travail en voix. Nous avons utilisé Com-Phone (Merci Anne pour l'info). L'appli fait la même chose : associer texte, voix, image. C'est moins beau avec moins de possibilités mais ça fonctionne très bien. 

     

    • Calcul mental

    J'utilise AB Maths pour cette activité. Les élèves peuvent s'entraîner librement quand ils ont fini leur travail. Je leur demande de cocher un tableau pour suivre ceux qui ont pu l'utiliser; et j'utilise mes créneaux de projets personnels pour ceux qui n'auraient pas eu le temps.

     

    • Les ceintures de compétences

    Sur le même principe que l'apprentissage des poésies, j'ai commencé à mettre en voix mes fiches de ceintures de compétences pour que les élèves en utilisant Evernote. J'ai pu tester avec quelques élèves mais cela n'est pas encore totalement satisfaisant. Je voulais essayer l'utilisation de OneNote mais les tablettes prêtées n'étaient pas assez puissantes.

    Je vais continuer à chercher une solution pleinement satisfaisante car je voudrais créer un véritable ensemble qui irait de la préparation à la validation d'une ceinture de compétences.

     

     

    Ma vision des tablettes en classe

    Je n'ai pas présenté toutes les utilisations des tablettes en classe. Il y a eu des activités très ponctuelles, des flops monumentaux, des essais qui donnent des idées pour la suite...

    Toujours est-il que les tablettes sont un outil des plus intéressants pour la classe. Par rapport à mes CP, cela leur apporte une réelle autonomie dans certaines activités, facilite la différenciation, leur donne une nouvelle source d'aide. 

    Hâte de pouvoir approfondir ce qui a été mis en place, découvrir de nouvelles utilisations, expérimenter, ...


    votre commentaire
  • Un petit outil pour faciliter l'évaluation des élèves.

    Evaluer les élèves à l'ardoise, pas évident. Du coup, j'ai mis en place ce petit outil tout simple qui permet de garder trace des réponses de mes élèves :

    Télécharger « fiche évaluation rapide.docx »

    Chaque élève a sa bande plastifiée. A la fin de l'activité d'évaluation, je ramasse les bandes, je les corrige, je les rends aux élèves. Après avoir pris connaissance de la réussite de leur travail, de l'avoir corrigé si besoin, ils effacent leur bande.

    Très pratique et rapide à utiliser.


    votre commentaire
  • Enfin une petite pause !

    Avec une rentrée en deux temps, du fait d'une ouverture de classe quelque peu chaotique, trouver une occasion de s'arrêter pour écrire un article n'a pas été simple. D'autant plus que cette fin de vacances a été très riche en découvertes !

     

    Événement majeur de la rentrée, la conférence de Roland Goigoux sur Lire-Ecrire-CP. Toutes les vidéos sont ici.

    Sinon, le storify de @PatrickPicard est ici.

    Ce premier rapport est déjà extrêmement riche en enseignements pour les orientations à prendre dans nos classes. Très pressé de voir diffusé un outil comme celui qui permettra d'évaluer la lisibilité d'un texte par les élèves.

     

     

     


    votre commentaire
  • Bonjour,

    en ces temps de rentrée, voici le livret que je distribue à mes CP le jour de la rentrée à destination de leurs parents. Cela me permet de répondre aux premières questions en attendant la réunion de parents de rentrée.


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires